Léa Llinares et ALEX CARRASCO présentent "OPALO PROJECT"

Samedi 19 novembre 2022

Les artistes

Léa LLINARES

Direction artistique / Danse

 

C’est à l’âge de 18 ans, suite à de nombreuses années de formation classique et classique espagnol que Léa Llinares découvre le flamenco grâce aux écoles Toulousaines « La Fabrica Flamenca » de Stéphanie Fuster ou « La Buleria » de Vanessa Domiati.

C’est lors de stages en Espagne avec des artistes tels que Mercedes Ruiz qu’elle découvre l’Andalousie. Sa révélation fut telle qu’elle décide peu de temps après, en 2011, de partir s’installer à Séville et d’approfondir sa formation au sein de la « Fundacion d’Arte Flamenco Cristina Heeren ». 

C’est auprès de maestros tels que Ana Morales, Javier Baron, El Choro, Ramon Martinez, El Lebri et tout particulièrement Milagros Mengibar, qu’elle s’enrichit de jour en jour. Son assiduité et sa persévérance la récompensent. 

En 2012, elle obtient une bourse d’étude de la « Fundacion Cristina Heeren » afin de poursuivre sa formation.

 

 

Depuis elle complète également son apprentissage lors de cours réguliers avec Adela Campallo, Ursula Lopez, Luisa Palicio, Guadalupe Torres, Mercedes de Córdoba... En parallèle, elle se produit régulièrement dans les tablaos sévillans : ''La Caja Negra'', ''Peña Niño de Alfalfa'', ''Sala Garufa", ''La Puerta Sol '', "El Flamenquito"; mais aussi en France, ''Lunares'', '' La Buleria", "Chapelle des Lombards,..

 

Qui est Léa ?

2006, à 18 ans Léa Llinares découvre le flamenco grâce aux écoles Toulousaines « La Fabrica Flamenca » de Stéphanie Fuster ou « La Buleria » de Vanessa Domiati.  C’est lors de stages en Espagne qu’elle découvre l’Andalousie. 

2011, elle s'installe à Séville et entre à la « Fundacion d’Arte Flamenco Cristina Heeren », 

2013, elle crée avec la danseuse Mathilde Fornelli Anton son 1er spectacle "Senderos", produit au Festival "Flamenco Pourpre" de Bergerac.

2014, elle participe au Festival "Passe ton Bach d'abord" en tant que danseuse soliste interprète pour la Cie Tardy. Elle participa également au Festival SineMasal en Turquie, ainsi qu'au premier festival "Flamenco Alternativo" de Sevilla avec le spectacle "Bailame".  

2015, Elle intègre l'équipe pédagogique de "La Fabrica Flamenca" où elle y transmet sa passion pour l'art Flamenco et la danse.  Depuis, elle continue de dispenser des stages sur tout le territoire français (Lyon, Tours, Bordeaux, Toulouse,…). 

Elle crée son premier spectacle soliste "No Me Ha Dejado" accompagnée par Kiko Ruiz, Alberto Garcia (Cueva flamenca Lyon) et Juan Manuel Cortes (Nîmes).

2016, elle est sous la direction artistique du spectacle VivenciAs, présentées aux RFA 2016 d'Albi. On la remarquera aussi dans la compagnie de Vicente Pradal pour les spectacles "Del Flamenco a Lorca" et "Medianoche", ainsi qu'au Festival Arte Flamenco de Mont de Marsan en soliste.

2017, elle est finaliste du concours "Talento de Baile 2017" organisé par la Fundacion Cristina Heeren avec la collaboration de l'Instituto Andaluz del Flamenco sur la scène de la Sala Compañia de Jerez. 

2019, Elle fait partie de la programmation du célèbre Festival de Baalbeck au Liban auprès d’artistes tels que Omar Bashir, Jahida Wehbe et Melchior Campos. 

2020, elle se lance auprès du Multi-instrumentiste Alex Carrasco  dans une création plus contemporaine mêlant Flamenco et musique électronique. 2021, naissance de son nouveau spectacle « Opalo Project ».  

Sa formation,

1994-2004 : Classique, Moderne-Jazz et Classique Espagnol auprès D'Olga Antolin (Toulouse)

2005-2006 : Classique à "Ballet Studio" avec Arielle Leroy et Françoise Bettini (Toulouse)

2006-2011 : Flamenco à "La Fabrica Flamenca" avec Stéphanie Fuster (Toulouse)

2007-2011 : Flamenco à "L'Atelier Flamenco" puis "La Buleria" avec Vanessa Domiati (Toulouse)

2011-2012 : Flamenco à "la Fundacion Cristina Heeren" (Séville) 

2012-2013 : Bourse d'étude à la "Fundacion Cristina Heeren" (Séville) 

2013-2014 : Flamenco à L'école Trianera "Manuel Betanzos" (Séville), Techniques Flamenca à "Estudio Danza", perfectionnement Bata de Cola avec Luisa Palicio et classes régulières avec Pilar Ortega.

Alex CARRASCO

Direction musicale / Composition Percussions, claviers.

 

Baigné dès son plus jeune âge dans la culture espagnole (copla, zarzuela, flamenco...), Alex Carrasco n’en est pas moins curieux des musiques actuelles (pop, reggae, hip-hop, rock...) et musiques du monde (latines, orientales, balkaniques ou encore africaines). Sonorités qu'il utilisera comme ingrédients dans son projet METISOLEA' avec qui il tournera de 2000 à 2016 en France et à l’étranger.

C’est à Séville en 2012 qu’il ira s'installer, dans le but de chercher et de mieux comprendre l’essence du Flamenco, il y approfondira son apprentissage avec les plus grands, comme Ramon Porrina et Piraña. Depuis, il travaille régulièrement avec les artistes de la scène flamenca française et espagnole. Il travaille souvent aux cotés du guitariste flamenco Guillermo Guillén, artiste avec qui sont nés les projets PLAN F (urban flamenco jazz) et A.O.N.C. trio (flamenco progressif).

 

Il fait partie du spectacle NRITYA (Flamenco/musique indienne) avec la danseuse Deborah Dawson. Sa polyvalence et expérience musicale lui permettent de s’exprimer dans des univers totalement différents. Il a co-arrangé sur les tournées de BENABAR 2018 à 2020 et joué sur le concert des Francofolies de la Rochelle 2019. Il est percussionniste également du Blue Peace Orchestra à l’occasion de conférences pour l’UNESCO.

 

Le travail de studio tel que l'enregistrement, l'arrangement, la production et la réalisation font partie intégrante de son travail. En plus d’avoir acquis une solide réputation de poly-instrumentiste, c’est un musicien professionnel confirmé grâce aux nombreux concerts effectués à l’international (Europe, New York, Canada, Russie, Suisse...), au cours desquels il a partagé l’affiche avec : Yuri Buenaventura, Ojos de Brujo, Sergent Garcia, Hocus Pocus, Gipsy Kings, Mano Solo, Goran Bregovic, Ska-p, Sinsemilia… dans des lieux tels que le Montreux Jazz Festival (Suisse), Fusion Fest (All), Weinturm Fest (All), Magosta (Esp), Francofolies, Euroferia (Belg), Lott Festival (All), Francofolies, Printemps de Bourges, Musicalarue, Arte Flamenco (Mont de Marsan), FlamencoFest Esch (Lux), Feria de Arles... 

Leny CREFF

Guitare / Composition

 

El « Flaquito » (le maigrichon) est le surnom donné à Leny quand il débarque en Andalousie en 2010. Originaire de Bretagne, il baigne depuis son enfance dans un environnement artistique avec une mère danseuse et un père guitariste. Il apprend d’abord le piano au conservatoire, mais très vite, se passionne pour la guitare. Ses influences évoluent avec les années (rock, funk, jazz…)

En 2010, sa soif d'apprentissage le pousse à suivre une formation en guitare Flamenca au conservatoire de Granada. Par la suite, il sillonne les routes du flamenco, pour approfondir sa connaissance auprès des plus grands (Dani de Morón, Manuel Valencia, Pepe del Morao, Antonio Rey…) et se forge un "toque" à la fois moderne et "jerezano".découvre dans les cuevas de Granada une culture et un art hors du commun.

Le chant, la guitare, la danse…la magie des tablaos flamencos opère et amène Leny à se dédier entièrement à cet art exigeant.

 

 

Depuis 2011, il vit à Toulouse. Son "arte" et son professionnalisme lui permettent d'être associé à de nombreux projets artistiques pour se produire aussi bien dans des festivals, des théâtres ou des scènes plus intimistes. Il a partagé la scène au côté de nombreux artistes pour accompagner des danseurs français (La Nimeña, Kuky Santiago, El Luco, Lea Llinares, La Chispa, Vanessa domiati, Vanessa Paez, Serena de Sousa, Lola Navarro, La Fabia, Marina Pomares, Mathilde Anton…) et espagnols (Saray de los Reyes, Juan Fernandez Montoya « Barullo », Pepe Torres, Andrés Peña, Raquel Heredia « la Repompa », Alba Heredia, Rober el Moreno, Yvan Vargas, Manuela Rios…). Ses projets le conduisent également à l’accompagnement du chant flamenco. Il collabore actuellement au projet d’album du chanteur Melchior Campos. 

Alejandro UGARTEMENDIA

Chant

 

Musicien depuis le plus jeune âge, Alejandro Ugartemendía se passionne en 2005 pour le cante flamenco. Il s'installe à Séville pour étudier d'abord à la fondation Cristina Hereen, puis à l'Académia De Arte Flamenco auprès d'Esperanza Fernandez.

Attiré par l'esthétique "primitive et sauvage" du cante de Jerez de la Frontera, il part y vivre pendant 2 ans au cours desquels il étudie auprès d'Ezequiel Benitez, José Mendez et s'initie au "cante para baile" avec La danseuse Manuela Carpio.

De retour il collabore avec les artistes français et commence aussi des tournées avec des artistes étrangers au Canada et en Équateur et en Californie avec Cristo Cortés et Juan Murube.

 

Son répertoire musical s’étend du cante flamenco le plus traditionnel à des créations musicales de projets plus originaux en s’immergeant dans l’apprentissage d’autres chants traditionnels et en les insérant dans son univers: Qairo (flamenco/oriental), Nrytia (chant/musique indienne/flamenco) , les Noces Gitanes (Romaneçte, flamenco). Il n’hésite pas non plus à utiliser des outils plus modernes comme les sampleurs (« Flame » spectacle de réalité virtuelle) rendant son approche du flamenco toujours plus contemporaine ou comme dernièrement dans le projet Opalo où les couplets reposent sur un tissu sonore inhabituel pour le flamenco.

 

Dans ces projets il est aussi compositeur et auteur de nombreux textes et mélodies qu’il interprète. Alejandro retourne chaque année en Andalousie pour parfaire sa connaissance du flamenco aux côtés d'artistes de renom comme: El Niño de Elche, El Oruco, Juan De Mairena, José Anillo et Encarna Anillo, Miguel Lavi.

Jérôme MARTINEAU

Batterie, Sampleur

 

Jérôme Martineau­-Ricotti, multi-instrumentiste compositeur, est né à Bayonne en 1988. Il obtient un DEM de percussions classiques au conservatoire de Bayonne, puis naviguera entre le Funk, le Metal et le Jazz.

 

A 15 ans, il se met à travailler le piano et crée aussi ses propres projets dans lesquels il se tourne vers la composition et l’arrangement (Old School Funky Family, Le Mutant). Beaucoup de concerts s’en suivront et une solide expérience lui permettront de travailler à Paris aux cotés de divers artistes (SatinCoco, Squillante, Mademoiselle K).

 

Il participe également à des enregistrements en studio et à la réalisation de plusieurs disques dont ceux de David Cairol avec qui il collabore depuis 10 ans. En 2015, il intègre le groupe de rock progressif MAGMA en tant que claviériste et rejoint The Headbangers en 2017 et Kolinga.  

Le spectacle "OPALO PROJECT"

 

C’est grâce à sa palette multicolore que Léa Llinares, danseuse, et Alex Carrasco, multi-instrumentiste, décident d’apporter d’autres pigments au flamenco. Une grande bouffée d’air, un reflet de clarté, la soif de liberté, un sentiment d’existence, des rêves plein les souliers… 

 

Mêler sans diluer, avec nuance et tolérance, graffer des états âmes à l’aquarelle, mettre de la gouache dans les coutumes, saoûler nos boussoles jusqu’à ce qu’elles en aient le vertige ... 

 

Bousculer les sonorités traditionnelles en les confrontant à l’univers onirique des synthétiseurs vintage, aux battements organiques de la batterie, à la poésie enivrante d’un kalimba ou encore aux ritournelles d’un vieux piano essouflé… 

 

« Gira y luce, podríamos haberlo visto antes, pero lo importante es estar ya subidos ir a la escala siguiente...movimiento que nos ha de llevar, palma que da la base,...que no pare el brillo cada vez que un nuevo color marca el ritmo...movimiento continuo y sol que nace, otra vez, sol que nace » (Ópalo Project, Nuria Herrera)



Merci à nos partenaires


Un clic sur l'image pour retrouver les précédentes éditions :

Rechercher sur le site :

Retrouvez nous sur Facebook, Instagram, Twitter et Youtube

Toute l'actualité de notre association, + de 2000 photos et informations en ligne !

Partagez cette page,

Contactez-nous


Liens rapides,